Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 07:51

Pour cette 2ème édition du nouveau tournoi des Fous, cinq Cuersois avaient fait le déplacement malgré les vacances de Pâques.

 

 

Passée l'inévitable fébrilité de la mise en place, nous avons vécu un bon tournoi dans des locaux spacieux, avec une cour sécurisée pour les plus jeunes, une restauration à prix très modique (5 € le menu !) et la bonne formule des 3 Open.

 

 

OPEN C :

 

Réservé aux jeunes joueurs, Nathan était notre seul représentant parmi les 24 participants. En net progrès, il termine 10ème avec 4,5/8.

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1625

 

 

 

OPEN B :

 

17 joueurs dont 4 Cuersois -et donc d'inévitables duels- avec des parties toujours très disputées. 3 non classés parmi les 5 premiers dont le vainqueur Sébastien AUDIBERT (senior d'Aubagne), c'est dire si la hiérarchie des Elo a été quelque peu bousculée.

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1621

Duel Fred - Hugo

 

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1623

 Duel Arnaud - Patrick (qui prend la photo)

 

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1664 

Patrick en conversation avec un sage des Echecs, l'éminent Président de Villages Varois, membre brillamment élu du Comité Varois des Echecs, Claude LAVALETTE. 

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1680 

 

Hugo prend une excellente 2ème place (6/8), suivi à bonne distance de Patrick (4/8), Arnaud (3,5/8) et Fred (3/8).

 

 

OPEN A :

 

42 participants parmi lesquels un GMI, Sébastien MAZE qui remportera le tournoi, annulant quand même avec le 2ème, Flavio PEREZ et le 3ème Armen PETROSSIAN.

 

 2013---Rapide-de-Draguignan-1698.JPG

 

 

 

Les 3 grilles sur le site : acsev.com

 

L'album photos : 2013---Rapide-de-Draguignan 2013---Rapide-de-Draguignan

Partager cet article

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans tournois
commenter cet article

commentaires

Le Colombier du 41 28/04/2013 10:05

Bravo pour vos articles qui montrent que les échecs à Cuers sont toujours bien vivants !
Et, voir des visages connus (une fois n'est pas coutume), ça fait plaisir !