Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 07:24

Lors d'un stage d'arbitrage à Cannes, voici déjà deux ans, j'avais rencontré Jean-Marc FLOUZAT, un joueur licencié au club de l'Echiquier Clermontois Arverne (Puy de Dôme).

 

Déjà arbitre confirmé, et notamment du tournoi international de Clermont, évoluant en Nationale (2195 F), mais aussi amateur de pêche à la truite -également arbitre de la discipline-, ancien joueur de rugby et toujours supporter (devinez de quel club !), enfin plongeur en lacs et à l'occasion en Méditerranée. Bref, un personnage éclectique, aux centres d'intérêts divers et variés, comme on aimerait en rencontrer davantage dans le monde des échecs.

 

De lui qui enseigne les échecs dans les écoles maternelles entre autres, j'étais curieux de connaitre la méthode. En effet, si les enfants plus âgés acquièrent assez rapidement les règles que nous leur présentons, faute d'un savoir-faire, il nous est plus difficile d'intéresser les tout-petits. Et c'est avec beaucoup de gentillesse que, retourné dans ses lointaines montagnes du pays des Arvernes, il nous a fait parvenir le topo qui suit.

 

Je laisse donc la parole à Jean-Marc que je remercie et aussi félicite puisqu'il va bientôt passer AF2 (alors que je piétine toujours AF4 !).

 

"Il y a d'abord un jeu : Le loup et les moutons.


Le but est d'apprendre la marche des pièces (1 tour noire contre 5 pions blancs, 1 fou ou cavalier noir contre 3 pions blancs, 1 dame noire contre 8 pions blancs). Le loup, c'est la pièce noire, les moutons ce sont les pions blancs. Les pions blancs sont disposés les uns à côté des autres sur la rangée n°2 et le loup (la pièce noire) est sur la rangée n°8 (A8 pour la tour, le fou, le cavalier, C8 pour la dame).

 

Comment gagnent les moutons ? (deux manières, une seule suffit).

- un mouton arrive à la 8ème rangée.

- un mouton mange le loup. (la honte pour le loup !)

 

Comment gagne le loup ? (deux manières, une seule suffit).

- Le loup mange Tous les moutons avant qu'un d'entre eux arrive sur la 8ème rangée.

- il ne reste qu'un mouton que le loup bloque en se mettant devant lui.

 

On peut faire aussi des matchs Moutons contre Moutons (8 pions noirs contre 8 pions blancs, avec possibilité de match nul si tous les pions sont bloqués)

 

Le conte, afin de présenter aux enfants l'échiquier et les pièces de jeu :

C'est la première séance que je fais aux débutants. Je l'appelle "La belle histoire du jeu d'échecs". Elle s'inspire du livre (apparemment épuisé) de Gérard VICHAT "Légende cachée".

 

Il faut un échiquier mural et ses pièces. 

 

A chaque fois dans le conte que l'on parle d'une nouvelle pièce, on la présente aux enfants et on la dispose sur l'échiquier mural à son emplacement en début de partie.

 

La trame du jeu est la suivante : (après on peut broder à son gré selon son imagination)

 

Sur le grand royaume de l'Echiquier (présenter l'échiquier mural vide), il y a des siècles de ça, on pouvait voir au loin depuis les deux Tours blanches situées aux deux coins. C'étaient deux grandes Tours qui montaient dans les nuages, bien plantées dans le sol, faites d'énormes pierres très lourdes : c'était le Château des Blancs.

 

Au milieu de ce château, vivait le chef, le Roi blanc. Il était seul, vieux et gros, ne pouvant, de ce fait, se déplacer que lentement dans son immense château.


De l'autre côté de l'Echiquier se trouvait le château des Noirs (présenter les deux tours noires et le roi noir, avec les mêmes caractéristiques que leurs homologues blancs et les disposer sur l'échiquier mural). Pour toutes les autres pièces introduites, on pourra jouer sur la jalousie entre les deux rois et ensuite entre les deux dames : chaque voulant ce que l'autre a.

 

Introduire dans l'ordre :


- les deux dames, (un roi veut une belle dame à ses côtés pour ne plus être seul dans son immense château, la dame veut bien venir y habiter, sous réserve d'être la plus forte du château et de pouvoir se déplacer très vite et dans toutes les directions). L'autre roi veut aussi une dame car il est jaloux. Les dames sont coquettes, c'est pourquoi elles viennent à côté des rois sur une case de la couleur de leur robe.

 

- les quatre fous, des rigolos qui font tout de travers (sur les diagonales) racontent des blagues et amusent le roi et la dame.

 

- les quatre cavaliers, des chevaux magiques qui savent parler, lire, écrire et bien sûr sauter par dessus les autres.

 

- les huit pions, (chacun est le petit serviteur de la pièce devant laquelle il est, pour l'aider à faire ses lacets, son lit le matin et . . . beurrer ses tartines)

 

Quand toutes les pièces sont installées, on raconte qu'un des rois à l'idée de faire un cache-cache entre les deux châteaux. Les Rois doivent se cacher pour ne pas être vus par les pièces de l'autre château. Et si un roi est vu et qu'il ne peut pas se mettre à l'abri de leur regard, il aura perdu la partie. Ce jeu s'appelle le jeu d'échecs puisqu'il se joue au Royaume de l'Echiquier.

 

Tout le monde veut et peut jouer avec la marche qui lui est propre (la rappeler)....... sauf les tours qui sont faites d'énormes pierres et profondément plantées dans le sol. Les rois proposent donc que tout le monde joue sauf les tours.

 

Ces dernières, les seules à être exclues, sont très en colère, menacent de trembler ou d'éternuer très fort pour faire se disloquer les pierres qui s'écrouleront sur les châteaux et tueront tout le monde (Quel drame !)

 

Les rois s'arrachent les quelques cheveux qu'il leur reste pour trouver une solution :


Tous les personnages des châteaux se mettent au pied des tours pour essayer de les pousser tous ensemble. . . mais rien n'y fait, elles ne bougent pas d'un centimètre.


Les rois n'osent imaginer la force extraordinaire qu'il faut avoir pour soulever et déplacer des tours si énormes. On semble dans l'impasse et l'écroulement des tours sur les habitants imminent.

 

C'est alors qu'un des rois, scrutant désespérément l'horizon à la recherche d'une solution, crie "euréka, j'ai trouvé, je les vois ces géants et ces géantes qui sont si forts, qui soulèveront ces tours comme si c'était des plumes !"

 

Et là, on joue le rôle du roi, on met les mains autour de la bouche comme pour faire un porte-voix et on appelle à l'aide un des enfants du groupe par son prénom en le faisant précéder de "géante" ou "géant". Par exemple "géante Lucie, vient nous aider et montre que tu es assez forte pour faire bouger les tours !". 

 

Instant de confusion où les enfants comprennent plus ou moins que ce sont eux les géants.

 

L'enfant vient vers l'échiquier mural et soulève une tour pour montrer aux autres combien il est costaud et digne de son appellation de Géant. C'est la révélation : tous les enfants seront les géants qui feront bouger les pièces.

 

C'est la fin du conte"

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 13:34

3ème assemblée générale en moins de 9 mois.


En effet à l'A.G. traditionnelle d'automne, a suivi en janvier une importante réunion pour modification des statuts, changement de siège social, adoption d'un règlement intérieur, et la désignation de Madame Camille AUDIBERT au poste de Présidente d'Honneur du Club.


Conformément à notre décision du mois d'octobre notre assemblée annuelle se déroulera désormais au mois de juin pour mieux préparer la saison à venir.


Cette année, elle a donc eu lieu le samedi 22 juin avec une assistance nombreuse puisque étaient présents 15 adhérents représentant 18 licenciés munis en outre de 10 pouvoirs. Le quorum était donc aisément atteint.


La séance a commençé par de multiples remerciements. Tout d'abord à Messieurs Henk BRONGERS et Jean-Philippe GENTILLEAU, nos deux entraîneurs, à la Municipalité de Cuers qui, cette année, a augmenté de 20 % notre subvention et tout spécialement à madame Anita KAUPP, Adjointe à la Culture et aux Associations, toujours attentive à notre club. Et enfin à Madame Véronique BACCINO, Conseillère Générale pour un soutien à notre club et à notre tournoi de Blitz qui ne se dément pas. Egalement remerciements à nos licenciés et aux parents qui cette année ont particulièrement aidé à la préparation et l'organisation de notre tournoi.


 

La saison 2012 - 2013


Des adhérents toujours plus nombreux, ce qui nous positionne à la 4ème place de clubs varois (licence A), une féminisation croissante (25 % de nos licenciés), 5 qualifié(e)s à la sélection départementale du Championnat de France Jeunes (contre 2 l'année précédente), un titre et trois podiums au Championnat du Var Rapide Jeunes.


Une pyramide des âges équilibrée avec 19 adultes (séniors, vétérans, cadets, juniors) pour 26 jeunes.


Et bien sûr, grand succès pour notre 23ème Tournoi de Blitz avec 80 joueurs (41 l'an passé) qui a permis ce sympathique commentaire sur le site de référence acsev.com : "un fabuleux record pour ce championnat du Var organisé de main de maître par le Club de Cuers". Nous profitons de l'occasion pour remercier une fois encore les différents clubs (Hyères, Brignoles, Draguignan, Ollioules, Six-Fours, Sanary etc) pour leur participation, prêt de matériel et leur aide.


Au delà de ce qui précède, certes positif, notre principale satisfaction vient de l'investissement de plusieurs de "nos" jeunes dans le fonctionnement du club. Pour n'en citer que quelques uns, on peut évoquer Hugo TEILLET (minime) qui a organisé seul plusieurs tournois internes, Louis ANGENEAU (minime) membre invité à notre Conseil d'administration et Pierre BARES (cadet) qui a consacré ses deux mois d'été à une activité "échecs" dans le cadre du centre aéré "Accueil loisirs" de Cuers.

 

echecs-divers 2002

Pierre à son activité "échecs" du centre de loisirs

 


Notre participation :


Aux compétitions du CVE :


En D1, où 9 de nos licenciés ont joué, l'équipe termine 3ème, 4ème au départage (5ème en 2012)


En D2, l'équipe qui a vu jouer 10 de nos licenciés, finit 5ème comme en 2012.


En N4 Jeunes, seulement 7 licenciés ont pu jouer puisqu'il n'y a eu que 3 journées. Au classement final, Cuers est 5ème (8ème en 2012)


Au Championnat du Var Rapide Jeunes, 12 Cuersois ont participé ainsi que 4 de leurs aînés au tournoi des accompagnateurs.


A la sélection départementale Jeunes, 7 Cuersois ont tenté leur chance (5 qualifiés)


Aux tournois des Clubs :


C'est au Rapide de la Farlède que notre participation a été la plus importante avec 17 joueurs de notre Club.


Citons encore les tournois de Sanary, Six-Fours, Draguignan, Brignoles, Varages où plusieurs de nos adhérents ont participé.


Et Hyères, cadence lente qui a vu la participation à plusieurs tournois de Hugo, Arnaud, Guillaume, Richard et Nicolas.

 

echecs-divers 2020

Hugo au tournoi de rentrée de Hyères qu'il remporte


 

Les tâches du Club :


Enorme travail administratif cette année avec l'APS, l'agrément ministériel, le changement de statuts et de siège social, le règlement intérieur, et le dépôt de plusieurs dossiers de subventions (CNDS, Conseil Général, Conseil Régional et Mairie). Egalement rencontre avec le Principal du Collège de la Ferrage, avec la Directrice du centre aéré "Accueil Loisirs" de Cuers afin d'envisager une activité "échecs". Participation à la réunion du Comité Départemental Olympique et Sportif à Bormes où nous avons évoqué la suppression de l'accompagnement éducatif dans les collèges.


Grâce à l'obligeance de Madame KAUPP, nous avons pu obtenir une salle accessible aux personnes à mobilité réduite (pour l'instant uniquement le mardi et le dimanche).


Avant les différents votes, une riche discussion a eu lieu : il a été ainsi proposé et retenu :

 

- de participer au Forum des Associations

 

echecs-divers 2028

Forum des Associations du 7 septembre 2013


- de demander un stand à la kermesse paroissiale


- de distribuer à la sortie des écoles un dépliant sur notre club


- de contacter le club de handball afin d'envisager une démonstration       d'échecs lors d'un tournoi


- d'organiser un tournoi, amical dans un premier temps, d'échecs aléatoire


- d'ouvrir davantage le club à la réalité de la société française


- d'organiser à Cuers une semaine des échecs


- d'anticiper le changement des rythmes scolaires (septembre 2014) en faisant des propositions à la Municipalité


- de travailler en direction et en collaboration avec les différentes institutions accueillant des personnes en situation de handicap.

 

- de faire des démonstrations d'échecs en plein air.

 

echecs-divers 2015

 

Parties amicales sur la place de l'église


echecs-divers 2018

 

 

Bref, du pain sur la planche

pour cette saison 2013 - 2014

 


Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans vie du club
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 07:41

 

      A ne manquer sous aucun prétexte

 

Varages, un petit village à l'écart de l'agitation estivale, préservé de la débauche immobilière mais riche d'une belle architecture comme d'un savoir-faire  reconnu dans la faïence, avec son musée qui lui est consacré et les nombreux ateliers et autres boutiques dans les ruelles du village.

 

Une salle de jeu de plain-pied avec sa placette à l'ombre d'immenses platanes, bordée par un canal rafraichissant.

 

Et comme toujours des montants d'engagements très raisonnables (16 €/8€ dans le A, 10€/5€ dans le B) ainsi que d'ailleurs les prix pratiqués à la buvette.

 

Et cette année encore, l'exposition des faïences et céramiques de l'"Atelier de MAPY" qui sponsorise la compétition.

 

Enfin, dernière originalité, le tournoi est organisé par la Municipalité et l'association "L'Eau Vive".

 

Participer  à ce tournoi, c'est donc aider à la création future d'un club FFE dans un secteur qui en manque cruellement (rien depuis Brignoles et, dans les Alpes de Haute Provence  toutes proches, seulement 2 clubs !)

 

Varages, un tournoi qui d'année en année

prend de l'ampleur.


En 2010, nous étions 6 dans le B, aujourd'hui près de 40 joueurs déjà inscrits dont une dizaine de Cuersois.

 

A dimanche.

 

 


 

2013 VARAGES

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans tournois
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 19:21

Notre tournoi, également Championnat du Var de la cadence, a connu un beau succès d'affluence avec 80 joueurs (contre 41 l'an passé) grâce aux soutiens et à la participation des clubs de Hyères, Ollioules, Six-Fours, Sanary, Draguignan, Brignoles, Ecole d'Echecs Toulonnaise, etc...

 

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1859

 

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1837

 

 

Et avec une publicité efficace de Bernard RAMAZZOTTI sur son site acsev.com.

 

Notre salle "l'Oustaou per Touti" accueillait cette année l'"Atelier de MAPY" et ses réalisations de céramiques et faïences ainsi qu'une exposition d'échiquiers et d'affiches d'événements échiquéens prêtée par Hervé RANCIEN.

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1848

 

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1849

 

 

 

D'autres innovations aussi avec un Open C réservé aux jeunes joueurs -et un engagement de 3 €uros seulement- qui seront 24 à concourir.

 

Des prix en bons d'achat pour les moins de 18 ans et des trophées réalisés par l'Atelier de Mapy de Varages (24 offerts au total).

 

Comme toujours nous avons bénéficié du soutien de la Municipalité, représentée dimanche par Madame KAUPP, Adjointe aux Associations, qui  a mis à notre disposition gratuitement cette grande salle, du Conseil Général du Var avec les nombreux cadeaux transmis par Madame BACCINO, Conseillère générale du Canton et enfin du Crédit Agricole de Cuers.

 

Le reversement (espèces + bons d'achat) a représenté 97 % des engagements, 131 % si on y intègre la valeur des trophées.

 

Un grand merci à tous les joueurs pour leur patience lors de la mise en route, leur gentillesse et leur sportivité tout au long de cet après-midi, aux mamans -et aussi aux papas ! - qui ont préparé et offert les gâteaux vendus à la buvette.

 

Merci à Isabelle et aux deux Pascale qui se sont occupées de la buvette, à Laurence et Thierry pour les fromages de chèvre dégustés à l'apéro de clôture, aux parents cuersois pour leurs dons (146 € au total) afin de -presque- équilibrer notre budget.

 

A Eric MORY qui s'est occupé de l'OPEN A, à Bernard RAMAZZOTTI pour le B et à Claudine BRONGERS qui a si bien géré le C et bien évidemment à Henk, notre arbitre.

 

Merci à tous les joueurs venus de Monaco, Marseille, Hollande et de tout le Var en espérant les retrouver encore plus nombreux en 2014.

 

Les Podiums :

 

OPEN C, c'est le benjamin d'Ollioules, Brahim TAIR qui l'emporte avec 9/11, le même score que le 2ème Armand CHAMBET, petit poussin de LFTE, sur la 3ème marche, un poussin de la Tour Hyèroise Simon BEGUE.

Marine ELALAMY du club de Cuers remporte le trophée de la 2ème meilleure féminine.

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1865

 

 

OPEN B, victoire de Brice AIDAOUI, senior de Fréjus (9,5/11) devant Bernard RAMAZZOTTI, la Tour Hyèroise et Dimaryk VINCKEN VASQUEZ, minime du club de Sanary (8,5/11 pour tous les deux).

Arnaud CANIVET, pupille de Six-Fours est 5ème et meilleur jeune du tournoi, le second étant Alexandre BACROT, poussin de Marseille.

Aurianne OLIVE, minime de Brignoles reçoit quant à elle, le trophée de la meilleure féminine.

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1884

 

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1880

 

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1875

 

 

OPEN A, Pierre VILLEGAS de Monaco avec 11,5/13 remporte le tournoi devant Eric MORY (Ollioules) qui devient donc Champion du Var suivi par Armen PETROSSIAN (Marseille). Jean-Philippe GENTILLEAU de Monaco, mais animateur au club de Cuers, termine 4ème et reçoit un trophée.

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1887

 

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1886

 

 

2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 1885

 

Tous les résultats sur : acsev.com

 

Toutes les photos ici :  2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers 2013---23eme-tournoi-de-Blitz-Cuers  

 

 

 

 

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans tournois
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 15:56
blitz 2013 001
 

Le 2 juin 2013 aura lieu notre traditionnel tournoi de Blitz, Championnat du Var de la cadence.
 
Avec cette année, plusieurs innovations :
 
- un maintien de l'engagement (10 € / 5 €) pour les Open A et B, mais une baisse pour celui de l'Open C (6 € / 3 €) que nous avons voulu destiné aux non classés (blitz - rapide).
 
- 5 beaux trophées en céramique pour les vainqueurs des 3 Open, pour le meilleur jeune et la meilleure féminine. 5 plaques pour les 2èmes de ces catégories et 14 pendentifs "blitz".
 
Toutes ces céramiques sont des pièces uniques, marquées "Blitz-Cuers 2013" et réalisées par l'Atelier de MAPY de Varages, la cité varoise de la faïence.
 
 
atelier-de-Mapy 1795
 
 atelier-de-Mapy 1798          atelier-de-Mapy 1799
 
atelier-de-Mapy 1802
 
 
Et comme toujours un tournoi richement doté :
-   en espèces,
-   en bons d'achat (moins de 18 ans)
- avec de multiques cadeaux (tee-shirt, stylos, porte-clés, coffret cadeaux. . .)
 
Et une buvette avec boissons, friandises et gâteaux maison.
 
Egalement vous pourrez apprécier et acquérir les différentes créations de l'Atelier de Mapy qui aura un stand dont voici un aperçu.
 
atelier-de-Mapy 1774   atelier-de-Mapy 1782
D'autres photos ici : atelier-de-Mapy atelier-de-Mapy
 
 
Enfin, un apéritif (rosé de Cuers et toasts au fromage de chèvre des barres de Cuers) clôturera cette journée.
 
 
Dimanche 2 juin 2013, une après-midi
à réserver   sans faute.
Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans Agenda
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 14:59

12 jeunes Cuersois sur 47 joueurs, soit plus du quart des participants de ce tournoi rapide : pas mal pour un petit club !!!

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1713

 

 

En plus de récolter 4 titres (Pierre BARES, champion Cadet, Antoine LE FLOCH vice-champion, Hugo TEILLET vice-champion Minime, Romain LEONE vice-champion Benjamin), nos jeunes ont passé une bonne journée, tout comme leurs aînés d'ailleurs qui jouaient dans le tournoi des accompagnateurs, gratuit qui plus est. Une bonne initiative à renouveler.

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1716

duels entre Cuersois aux deux échiquiers

 

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1770

Antoine, Romain, Hugo et Pierre

 

 

 

Poussins - petits-poussins :

 

Chez les petits-poussins, Nicolas est 4ème (5ème au départage)

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1723

 

 

Chez les poussins, nos joueurs (Léo, Charles et Corentin), pour qui c'était le 1er Championnat, ferment la marche.

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1722    2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1721

 

 

Pupilles : un niveau très relevé (le vainqueur Arnaud CANIVET (1760), le 2ème Mathieu DEGRE (1610) et le 3ème Jimmy PETIT (1610))

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1726

 

Guillaume avec 4/7 prend une belle 4ème place, Arnaud avec le même score est 6ème. Clément pour son 1er Rapide n'obtient pas le résultat qu'on pouvait espérer mais ne se décourage pas pour autant.

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1719

 

Chez les filles, Louise est 6ème.

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1739

 

 

Tournoi des accompagnateurs : succès pour cette première avec 25 joueurs.

 

Trois Cuersois aux trois premiers échiquiers contre Cédric LHOUSSENE (2310), Frédéric GIUA (2260) et Erick BEKHOUCHE (2020).

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1728

 

Mais c'était malheureusement à la 1ère ronde . . .

 

Nos 4 Cuersois se talonnent à l'arrivée : Richard (4/7) est 9ème, Patrick (3.5/7) 10ème, David (3.5/7) 12ème, Michaël (3/7) 13ème.

 

2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 1743

 

 

 

L'album photos ici : 2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes 2013---Championnat-du-Var-Rapide-Jeunes


Toutes les grilles sur acsev.com

 

 

Très prochainement un article sur notre tournoi de Blitz

du 2 juin 2013

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans compétitions
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 14:13

Nombre de jeunes Cuersois s'étant réservé pour le Championnat du Var Rapide Jeunes du dimanche suivant, seulement 5 licenciés du club étaient présents à Six-Fours.

 

Changement de salle et une bonne innovation avec un Open C réservé aux jeunes de moins de 1300.

 

OPEN C : 15 joueurs. Et une victoire du petit-poussin Yanis LASMAR (7/8), Nicolas est 3ème (6ème au départage).

 

 

2013---Rapide-de-Six-Fours 1700

 

 

 

OPEN B : 32 joueurs. Remporté avec 7,5/8 comme à Draguignan par le senior Sébastien AUDIBERT d'Aubagne, non classé et invaincu dans ces deux tournois.

 

Avec 5 points, Richard est 7ème et Patrick 9ème, Arnaud est 17ème avec 4 points.

 

 

 

OPEN A : 68 joueurs dont 4 GMI et 4 MI. Hugo (1380) annule avec Dimaryk (1840), bat Jean-Daniel (1940) et un autre joueur à 1750. Bonne opération pour notre minime avec une perf à 1576.

 

 

2013---Rapide-de-Six-Fours 1704

 

 

 

Le GMI Matthieu CORNETTE termine 1er devant le MI Milan MRDJA et le GMI Stéfan DJURIC.

 

2013---Rapide-de-Six-Fours 1711

 

 

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans tournois
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 07:51

Pour cette 2ème édition du nouveau tournoi des Fous, cinq Cuersois avaient fait le déplacement malgré les vacances de Pâques.

 

 

Passée l'inévitable fébrilité de la mise en place, nous avons vécu un bon tournoi dans des locaux spacieux, avec une cour sécurisée pour les plus jeunes, une restauration à prix très modique (5 € le menu !) et la bonne formule des 3 Open.

 

 

OPEN C :

 

Réservé aux jeunes joueurs, Nathan était notre seul représentant parmi les 24 participants. En net progrès, il termine 10ème avec 4,5/8.

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1625

 

 

 

OPEN B :

 

17 joueurs dont 4 Cuersois -et donc d'inévitables duels- avec des parties toujours très disputées. 3 non classés parmi les 5 premiers dont le vainqueur Sébastien AUDIBERT (senior d'Aubagne), c'est dire si la hiérarchie des Elo a été quelque peu bousculée.

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1621

Duel Fred - Hugo

 

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1623

 Duel Arnaud - Patrick (qui prend la photo)

 

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1664 

Patrick en conversation avec un sage des Echecs, l'éminent Président de Villages Varois, membre brillamment élu du Comité Varois des Echecs, Claude LAVALETTE. 

 

 

2013---Rapide-de-Draguignan 1680 

 

Hugo prend une excellente 2ème place (6/8), suivi à bonne distance de Patrick (4/8), Arnaud (3,5/8) et Fred (3/8).

 

 

OPEN A :

 

42 participants parmi lesquels un GMI, Sébastien MAZE qui remportera le tournoi, annulant quand même avec le 2ème, Flavio PEREZ et le 3ème Armen PETROSSIAN.

 

 2013---Rapide-de-Draguignan-1698.JPG

 

 

 

Les 3 grilles sur le site : acsev.com

 

L'album photos : 2013---Rapide-de-Draguignan 2013---Rapide-de-Draguignan

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans tournois
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 08:45

Départementale 1 - 6ème ronde aux Arcs, le 10 février 2013


Les Arcs I - Cuers I :


Une équipe locale diminuée par un forfait mais en belle forme sur les échiquiers et qui tiendra tête à Cuers.

 

2013--D1---6eme-ronde 1544

 

Si au 1er échiquier, Stéphane BIDET (1877) l'emporte logiquement face à Pierre, la victoire de Swann PORTALIER sur Fred est davantage inattendue et même au 2ème échiquier où Antoine l'emportera finalement, Robin lui oppose une longue résistance cherchant, mais en vain, le pat.

 

2013--D1---6eme-ronde 1549

 

Seul le forfait au 4ème échiquier assurera un score nul.

 

Les Arcs I : 2 Cuers I : 2

 

 

Départementale 2 - 6ème ronde à Hyères : le 6 avril 2013

 

Hyères V - Cuers II :


Une ronde jouée en retard et donc deux rondes dans le week-end pour Cuers II, lanterne rouge le samedi matin.

 

Cafouillage dès le début puisque suite à un courriel non consulté nous étions 6 joueurs pour 4 échiquiers.


Heureusement car notre minime, Hugo, nous fait remarquer que le joueur prévu au 2ème échiquier, Fred, si il peut effectivement jouer en D2 avec une seule ronde en D1, l'a fait certes en février mais à cette même..... 6ème ronde.

 

Hugo le remplacera donc et Fred fera le tournoi de Blitz organisé au club de Hyères.

 

La rencontre :

 

Grâce à Patrick, une probable nomination au trophée de l'ACSEV : mais pour son adversaire ! la toute jeune Elise FOURRIQUES (ppof - 1090). Un rapide avantage de pièces qui donne au Cuersois une trop grande confiance et c'est la punition : un beau mat du couloir ! Bravo Elise.

 

Romain rétablit peu après l'équilibre en gagnant Rose.

 

2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1608

Romain, notre Capitaine ce samedi matin

 

Au 2ème échiquier, Hugo est opposé à Thao nhi et longtemps la partie est équilibrée. Mais la finale sera favorable au Cuersois.

 

2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1607 2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1606 

 

Au 1er échiquier, la partie opposant Delphine à Michaël, durait depuis près de 2 h 30 pour 26 coups seulement. Si la Hyèroise avait l'avantage d'une pièce, elle était en retard de 3 pions.

 

2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1610

 

Romain, notre jeune mais déjà avisé capitaine, propose alors à son joueur de proposer la nulle : Longue réflexion de Delphine qui finit par accepter et c'est la première victoire de la saison pour Cuers II.

 

Hyères V : 1 Cuers II : 2

 

En attendant la dernière partie, les Cuersois en profiteront pour participer au Blitz organisé par le club, Hugo finira 1er avec 6,5/7, Fred 4ème, etc...

 

7ème ronde :

 

Départementale 1 :

 

Cuers I - Hyères IV :

 

Avant cette dernière ronde, Cuers I était sur la 3ème marche du podium et pouvait espérer y rester en recevant Hyères IV, mais le sort des échecs allait en décider autrement.

 

Au 4ème échiquier Richard l'emportait face à Elodie. 

 

IM002241

 

Ensuite, Antoine perdait contre Yves HERBELLEAU. C'était pour le Cuersois la 1ère défaite de la saison.

 

IM002243

 

Hugo annulait face à Floriane HEBERT.

 

IM002242

 

Au 1er échiquier, une "absence" de Pierre lui faisait perdre sa dame et donc la partie face à Jimmy PETIT.

 

IM002237

 

Cuers I : 1 Hyères IV : 2

 

Cuers rétrograde à la 4ème place en progrès cependant d'une place sur la saison passée.

 

Départementale 2 :

 

Cuers II - Draguignan II 

 

A Draguignan, nous sommes sympathiquement accueillis par l'équipe locale pour la dernière ronde de la saison.

 

Comme souvent les parties s'achèveront dans l'ordre inverse des échiquiers.

 

Arnaud au 4ème et après une petite demi-heure marquera le premier point pour Cuers face au poussin Nizar.

 

2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1614

 

La partie entre Guillaume et Stella durera beaucoup plus longtemps, une heure environ mais le pion d'avance du Cuersois lui suffira pour aller à la victoire.

 

2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1617


Au 2ème échiquier, Damien était opposé à Patrick. Après deux heures de jeu, chacun 1 tour et 3 pions sur les mêmes colonnes, la proposition de nulle du Cuersois est acceptée et c'est d'ores et déjà la victoire assurée pour Cuers II.

 

2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1620

 

Au 1er échiquier, très belle partie de Fred (1380) face à Vincent (1710) qui durera encore 30 minutes. 

Après 70 coups et ayant perdu la qualité, Fred demande le résultat des autres échiquiers et couche son roi.

 

2013---D1-D2---6-et-7eme-ronde 1616

 

Cuers II : 2 Draguignan II : 1

 

Cuers II remonte ainsi en un week end de la 8ème à la 5ème place, la même que l'an dernier.

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans compétitions
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 08:18

La fin de campagne et le scrutin :

 

Une fin de campagne agitée, à l'image de 9 mois d'affrontements brouillons et d'annonces surprise en tout genre.

 

Ainsi, l'ancien Président, M. Jean-Louis MOINGT, dans une tribune assassine, réglait son compte à M. SALAZAR accusé d'"incompétence", d'"allégeance au président Kalmouke" (sic) et de "collusion avec les tricheurs".

 

Bien évidemment, réponse immédiate de SALAZAR, sur le même ton, se plaignant en outre et à juste titre de n'avoir pu obtenir le fichier des clubs, contrairement à son adversaire qui leur faisait parvenir son coûteux autant qu'inutile "Dico de campagne".

 

M. Diego SALAZAR encore, à quelques jours du scrutin, sentant sans doute le sol se dérober sous lui, sortait de son chapeau un plan à un million d'euros ! Ce qui lui valait une réponse aussi cinglante qu'ironique d'un Président de ligue, qui aurait pourtant dû, selon la FFE, observer une stricte neutralité. 

 

Aussi une ténébreuse (et fantaisiste, espérons-le) affaire de menace de mort à l'encontre d'un animateur de site critique envers la direction de la FFE.

 

Enfin la veille du vote, un personnage important de la FFE, colistier de M. BATTESTI, quittait la liste suite aux révélations d'un étrange transfert d'argent depuis l'AIDEF (échecs francophones) vers la FFE. Puis quelques heures après, il revenait sur cette démission qui pouvait effectivement faire tâche à quelques heures du vote.

 

LE SCRUTIN :

 

Le scrutin avait lieu ce dimanche avec une -bonne- participation de 75 % des inscrits (en comptant les votes par correspondance).

 

Le suspens était d'autant plus grand que les résultats du second sondage de CALLSON SAS, commandé par Europe Echecs, n'avaient étrangement pas été rendus publics.

 

Certes, le candidat "officiel", M. BATTESTI, se voyait déjà élu comme il l'annonçait d'ailleurs dans différents interviews, sentant même "un parfum de victoire". Et dans la dernière ligne droite, il recevait encore de nouveaux et prestigieux soutiens : MM. TOUZE, KRAMNIK, PEYRIN.

 

Mais en ce jour de Pâques, les Ecritures ne pouvaient être abusées et laisser gagner "GOLIATH". Et c'est bien le petit candidat des petits clubs, "DAVID" SALAZAR qui l'emportait à l'arrachée avec 17 voix d'avance (812 contre 795).

 

Beau joueur, M. SALAZAR proposera immédiatement le poste de Vice-Président à M. CARVALLO, un Président sortant qui aura su garder tout au long de cette agitation, réserve et dignité, comme il sied au châtelain qu'il est. Après avoir réservé sa réponse, ce dernier déclinera finalement.

 

Mauvais perdant, M. BATTESTI, se laissait gagner par le syndrome de la victimisation, attribuant sa défaite à ses origines insulaires, dénigré selon lui par de mystérieux détracteurs. La "théorie du complot" précédemment reprochée à M. SALAZAR, servait cette fois-ci à expliquer une défaite insupportable à une équipe trop certaine de gagner.

 

LES ENSEIGNEMENTS DU VOTE :

 

La précédente enquête de CALLSON SAS montre que les grands clubs, davantage liés et dépendants de la direction sortante, se sont majoritairement prononcés pour M. BATTESTI, alors qu'à l'inverse, les petits clubs, plus autonomes et sans grande illusion ni soutien, ont fait le choix inverse.

 

Considérant que le nombre de voix est proportionnel aux effectifs des clubs, M. SALAZAR représente donc en fait une bien plus large majorité de clubs que le résultat serré du vote ne l'indique.

 

Inversement, il est incontestable que la défaite de M. BATTESTI est davantage liée à sa personne et à son style, mélange d'arrogance et d'outrecuidance, plus qu'à son projet ou sa liste, peu différents de ceux de M. SALAZAR. Ce qui explique l'inexplicable (pour certains) décalage entre l'appréciation des Président-e-s de clubs (86 % d'opinion positive de l'action de la FFE) et le résultat du vote.

 

Même si le sondage était peu "ouvert" (positif, très positif ou négatif, très négatif, sans possibilité de réponse médiane), son résultat montre un attachement et un soutien certain à la FFE, les sondé-e-s sachant faire la différence entre la Fédération et un candidat fût-il "officiel". Et s'il est vain de préjuger de la prochaine mandature, les électeurs ont au moins rendu un beau service à la FFE, en votant avec conviction et indépendance, en faisant fi des consignes, conseils et autres recommandations de ceux "qui savent".

 

LENDEMAINS DE VOTE :

 

Il appartiendra à M. SALAZAR de se réconcilier avec ses adversaires, de leur tendre la main, comme il l'a déjà fait avec M. CARVALLO, d'oublier les inévitables propos désobligeants pour ne retenir qu'un attachement commun aux échecs, même exprimé différemment.

 

Il lui faudra aussi appliquer les quelques propositions intéressantes entendues lors de cette campagne, comme la création d'une licence S (scolaire) qui tordrait le cou à ces licences B fantomatiques autant qu'électorales (différentes de ces vraies licences B avec cotisation de club).

 

Egalement, régler au mieux, le cas "FELLER", dans un esprit de justice, d'apaisement et de reconstruction, laissant toute vindicte personnelle au passé.

 

LOCALEMENT :

 

Localement le clivage observé au plan national ne laissera nulle trace, peu de Président-e-s de clubs ayant ouvertement pris parti et rejoint un comité de soutien à une liste (un seul dans le Var) même si bien sûr, comme cela est normal, des choix différents ont été faits et revendiqués, mais jamais avec calcul et esprit partisan.

 

A Cuers, aucun risque de fracture non plus, notre scrutin interne "sans aucune ambiguïté" ayant montré, comment dire, une totale cohésion mais aussi une absence d'illusion en une solution miracle ou en un homme providentiel.

 

Et dans ces lendemains d'élection, où ni l'amertume, ni l'euphorie n'ont leur place, une conclusion naturelle s'impose :

 

"GENS UNA SUMUS"

 

Patrick LE FLOCH

Repost 0
Published by les-echecs-a-cuers - dans vie du club
commenter cet article